Chers parents,

Les parents du primaire/maternelle ont récemment reçu une note d'information concernant des cas de gale. Ne cédons pas à la panique !

Comme le précise le directeur de l'établissement scolaire, la gale est très contagieuse et donne lieu à une éviction scolaire dont la durée est déterminée par le médecin.

Quelques petites informations :

La gale est due à un parasite invisible à l’œil nu, un acarien nommé sarcopte.

Celui-ci se loge sous la peau du sujet infesté, se déplace en formant de petits sillons visibles à l’œil nu.

La dissémination de la gale est favorisée par la vie en collectivité (maisons de retraite, casernes, internats, crèches, écoles...). La gale peut être transmise par le contact de linge contaminé, notamment par la literie (infestation de personnel soignant, de femmes de ménage, infestation en dormant dans des draps ou un matelas contaminés dans un refuge par exemple).

La transmission de la gale nécessite habituellement des contacts intimes et prolongés.

L'incubation de la gale est de deux à trois semaines.

Il se peut donc que de nouveau cas se déclare à l'école, c'est pour cette raison qu'on vous demande d'être vigilant. Si votre enfant souffre de démangeaisons dans les prochains jours, il est souhaitable de consulter votre médecin. Nous remercions les parents qui ont prévenus et pour leur bienveillance afin d'éviter une plus grande contagion.

Ne stygmatisons pas non plus les enfants touchés, ce n'est pas facile pour eux d'être contaminé. Certains font déjà l'objet de moqueries.

Diagnostic de la gale

Une gale typique est diagnostiquée sur des éléments parmi lesquels on peut citer :

  • La gale provoque des démangeaisons à prédominance nocturne

  • D'autres membres de la famille ou de l'entourage sont aussi atteints de gale

  • La gale provoque des lésions prédominant dans les zones chaudes et sexuelles (plis, seins, pubis et sexe), ainsi que sur les mains et les poignets

  • Les lésions typiques de gale sont :

    • des sillons de quelques millimètres de long, notamment sur les mains et les poignets, correspondant à la progression du sarcopte dans la peau

    • des vésicules (petites élevures translucides), sur les doigts

    • les nodules scabieux, sortes d'elevures rouge-rosées, fréquentes sur les parties génitales et dans les plis. Il s'agit de reactions d'hypersensiblité aux particules de sarcopte (meme mort).

    • des lésions de gale (petits boutons) et de grattage, pouvant ressembler à de l'eczema, prédominant sur le ventre, le bas-ventre, les cuisses, les bras, épargnant généralement le dos et le visage (sauf dans la gale de l'enfant chez qui le dos, le cuir chevelu et le visage peuvent être touchés). La gale de l'enfant et du bébé peut aussi n'avoir comme seuls signes que les démangeaisons (chez le bébé, elles se manifestent le plus souvent par des reptations et des contorsions pour se frotter sur les draps) et des vésicules des mains et des pieds.

Le diagnostic de la gale peut être particulièrement difficile puisque de nombreux signes peuvent manquer au médecin : les lésions sont très frustes, voire invisibles, c'est la "gale des gens propres". Seule la notion de démangeaisons d'un conjoint ou dans la famille et de prédominance nocturne des démangeaisons permet alors d'y penser!

Voici quelques exemples en images:

 

gale 6

 

gale2

 

gale 1

 

gale 3

 

Traitement de la gale :

Le traitement de la gale doit être particulièrement soigneux compte tenu du risque de recontamination entre personnes infectées ou au contact de tissus infestés. Il requiert :

  • Une consultation préalable

  • La réalisation d'un bilan sérologique de Maladie Sexuellement Transmissible que le medecin prescrit si la gale peut avoir ete transmise lors d'un rapport sexuel

  • Le traitement de l’entourage :

    • le ou les partenaires sexuels,

    • les membres de la famille  

  • et toutes les personnes ayant des démangeaisons dans l’entourage (famille, amis...)

  • Le lavage a 60°C ou pour les tissus ne pouvant le supporter, leur désinfection avec une poudre antiparasitaire

  • (les asperger de poudre et les laisser 48h dans un sac) et ceci pour tous les vêtements, draps de lits... Quant aux matelas, sofas, canapes, tissus d’ameublement, sièges auto non déhoussables des enfants etc. pourront etre eux aussi asperges de poudre insecticide pendant 24 h puis aspirés

  • Le traitement du patient

    • avec un produit antiparasitaire